Lettre d'information 45

Ce courriel contient des éléments graphiques, Si vous ne les voyez pas » autorisez l'affichage ou Lisez le en ligne

 ICI WATERLOO

Ensemble, construisons le Waterloo de demain



 

​​​​​​​​​​​​​​​
Lettre d'information n°45

de Mieux Vivre à Waterloo

La gouvernance au centre de la rentrée politique de Waterloo, sans oublier les événements présents et passés de la rubrique appréciée "Echos des quartiers", telle est la trame de cette déjà quarante-cinquième lettre d'information !
Pour pouvoir vous offrir une lettre et un site encore meilleurs, nous serions très heureux de recevoir vos suggestions
sur mieuxvivrewaterloo@gmail;com.

Dans l'attente de vous lire, nous vous souhaitons une excellente navigation sur notre site

Jean-Michel Cassiers et l'équipe MVW
 

Bonne gouvernance : à la une de la rentrée politique à Waterloo !
 

La gouvernance s’est invitée au cœur d’une rentrée politique bien chargée : Plan stratégique transversal pour une démarche de gouvernance publique, implication de la société civile et des citoyens dans la gestion publique, confiance des électeurs dans les représentants qu’ils choisissent.
 

Conseil communal du lundi 9 septembre 2019

Le projet de réaménagement de la Place Capouillet (projet dit de ‘revitalisation urbaine’)
Notre Conseiller a rappelé les questions et points d’attention déjà soulevés lors des séances du 28 janvier et 3 juin, notamment sur la densité du projet privé, les questions de parking et de mobilité. Comme déjà signalé lors des séances précédentes, MVW est favorable au réaménagement de la place Capouillet mais pas à n’importe quel prix ! Dans la mesure où ce projet est lié au projet privé ‘Spechim’, MVW ne peut passer sous silence, a précisé notre Conseiller, l’émoi, notamment des associations de quartier, causé par la décision du Collège du 23 juillet dernier d’octroyer le permis d’urbanisme pour ce projet de 28 appartements.
JM Cassiers a rappelé une fois de plus la position de MVW de voir geler tout nouveau projet urbanistique important tant que le schéma de développement communal et le plan de mobilité n’auront pas été finalisés et demandé de mettre en œuvre le projet Capouillet ‘en concertation avec les habitants’ comme c’est d’ailleurs prévu dans le PST présenté en point 15 de la séance.
Quant au Cahier spécial des charges proposé au vote, notre Conseiller a noté avec intérêt et espoir de voir figurer dans la description du projet que les remarques des différentes instances seront également considérées pour l’établissement du projet et demandé que l’ensemble des observations émises notamment par les associations de quartier dans le cadre de ce dossier soient transmises à l’adjudicataire. 
La Bourgmestre a répondu que la majorité ne voulait pas geler les projets urbanistiques et que ce projet de revitalisation d’une place actuellement traversée par une route et à redessiner est lié avec un bâtiment industriel à réhabiliter.   Elle a précisé que les remarques des habitants concernés ont été prises en compte. En fin de séance, l’échevin de la Mobilité a précisé que le projet d’aménagement de la place devait être revu, notamment au niveau parking.
 
Plan Stratégique Transversal (PST).
Ce plan, examiné en Commission communale des Affaires Générales à laquelle participe notre Conseiller, reprend la Déclaration de Politique générale et la traduit en plan d’action.  Cette nouvelle obligation imposée par la Wallonie à toutes les communes est un outil qui vient améliorer la gouvernance publique.

Notre Conseiller a remercié la présidente de la Commission, l'échevin en charge et le directeur général pour leur présentation du plan en Commission et les réponses apportées aux questions notamment sur la méthodologie qui a été mise en place en associant les services communaux à l’élaboration de ce plan que M. Cassiers a remercié pour le travail réalisé, tâche d’autant plus difficile qu’il s’agissait du 1er exercice. Comme précisé en Commission, ce plan s’inscrit dans la continuité de la déclaration de politique communale et du programme de la majorité.

JM Cassiers a pris acte – puisque c’est ce qui est demandé aujourd’hui (pas de vote) - du document qui nous est présenté, mais également de ce qui ne s’y trouve pas ! Ou pas encore, a-t-on assuré en Commission des Affaires générales, car ce plan sera peaufiné. Il doit en effet encore être complété et amélioré.
Il manque pour commencer les priorités qui ne sont pas identifiées. Sauf à croire que les 150 projets seront lancés et réalisés en même temps. Car des priorités, il y en a, a poursuivi notre Conseiller, des priorités liées non seulement " aux enjeux de demain " comme mentionné en ligne 3 du tableau relatif au budget. Mais des priorités d’aujourd’hui !
Faut-il rappeler l’enjeu climatique auquel notre commune doit apporter sa contribution, mais aussi la mobilité, le logement, le vieillissement de la population pour ne citer que ceux-là, enjeux auxquels des réponses doivent être apportées aujourd’hui et pas demain !

Outre l’absence de priorités, MVW a regretté le manque d’audace, d’ambition qui se reflète dans l’absence d’objectifs chiffrés, de cibles que la commune souhaite se fixer ou atteindre, ou encore de dates d’échéance. Un état des lieux et un volet sur les ressources qui seront affectées aux projets auraient également été utiles. Il a toutefois été précisé en Commission Affaires générales que ce volet Ressources sera complété par le nouvel outil de gestion qui sera mis en place.

 Enfin si le PST qui est présenté peut certes être amélioré, MVW, tout en restant vigilant sur la mise en œuvre de cet outil, a formulé son soutien à la démarche de gouvernance qui est aujourd’hui entamée par l’adoption de ce PST au vu notamment des précisions et engagements reçus en Commission Affaires générales sur les compléments qui seront apportés à ce plan et l’évaluation régulière qui en sera faite durant la législature, mais également parce que ce PST reprend des projets qui figuraient dans le programme de Mieux Vivre à Waterloo et pour lesquels la majorité pourra bien sûr compter sur le soutien de MVW comme par exemple mener une politique cohérente et à taille humaine en matière d’urbanisme tout en maîtrisant la densité et la création de nouvelles constructions, ou rénover le  centre-ville pour le rendre plus agréable et convivial en favorisant la mobilité douce ou encore préserver définitivement le Triage Sainte Gertrude ou mettre en œuvre le projet Capouillet ‘en concertation avec les habitants’ déjà évoqué plus tôt.

 

Lire le compte-rendu complet des interventions de notre Conseiller.

 

Echos des quartiers

Chaussée Bara : la bonne et la mauvaise piste cyclable !
A gauche, Braine l’Alleud, à droite Waterloo ; dans le cadre d’une vraie politique de mobilité douce, la commune doit revoir phasage et importance des travaux.

Voir le reportage photos de Luc Noullet.

Et aussi :

- 30 ans du Gibloux
Lors de cette fête, il fut judicieusement rappelé le rôle capital joué par Geneviève Ryckmans dans la conception de cette institution.

Lire le compte-rendu de Beatrix Alaerts-Marchand.

- Une perle architecturale de Waterloo : la maison Olivet
Une nouvelle promenade dans l’histoire au centre de Waterloo en deux épisodes. 

Lire le récit de Francis Guillaume.

 

--
www.cdh-mvw.be | contact | Facebook | Twitter
Si la newsletter ne vous intéresse plus » envoyez nous un mail